Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 11:38

Ravivage de la Flamme

2012-06-04 18.25.25

Sous un beau soleil printanier, le comité de Vincennes/Fontenay-sous-Bois de la Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur (SMLH) a participé, le lundi 4 juin, aux côtés de notre président départemental, le colonel Jean-Paul Kieffer, entouré des membres du bureau et des autres comités du Val-de-Marne, à l'émouvante cérémonie de ravivage de la flamme de la tombe du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe à Paris.

Gilles Pannetier, secrétaire du comité de Vincennes/Fontenay-sous-Bois de la Société des Membres de la Légion d’Honneur, et Marie-France Jourdan, vice-présidente représentaient notre comité tandis que le drapeau était fièrement porté par Jacques Lelièvre.

2012-06-04 18.38.12-1

Partager cet article
Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 11:17

Bienvenue à Pierre Taillandier

080512-0222-VincennesAu cours de ces cérémonies commémoratives du 8 mai, le drapeau du Comité de Vincennes/Fontenay-sous-Bois de la Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur, a été confié à Pierre Taillandier, titulaire de la Croix du combattant, commémoratives Algérie et Sahara, du Titre de reconnaissance de la Nation, ainsi que de médaille d’honneur de la police nationale.

Nous tenons à l’en remercier et à lui souhaiter la bienvenue.

Rappelons que le Porte-drapeau est le digne représentant de l’association et à qui a été dévolu le très grand honneur de porter l’emblème de cette dernière. C'est un personnage qui devient de plus en plus rare du fait de la diminution des anciens combattants (suite à l'âge, la maladie, la dissolution des associations, la disparition du patriotisme etc.).

Animé d'une foi inébranlable, il faut le voir par tous les temps, immuable sous les chauds rayons du soleil de l'été, sous la pluie, le froid la neige de l'hiver. Accroché à la hampe de son emblème, fier d'être là, fier des trois couleurs qui sont la marque de notre belle France.

Partager cet article
Repost0
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 18:25

René Blaise à l'honneur le 8 mai

080512-0230-Vincennes

A l’occasion des cérémonies commémoratives du 8 mai, anniversaire d’une victoire de l’union des nations libres face à l’expression du fascisme et de la tyrannie, coupable d’avoir programmé un génocide qui n’a pas seulement touché le peuple juif mais aussi de très nombreux citoyens qui combattaient l’envahisseur chacun à sa manière, un hommage particulier a été rendu à René Blaise, membre de l’Union Nationale des Combattants (UNC).

Il convient de rappeler que René Blaise n’est pas seulement membre de l’UNC depuis peut-être plus de cinquante ans, il est aussi reconnu dans plusieurs autres associations au titre de ses nombreuses décorations : comité de Vincennes/Fontenay-sous-Bois de la Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur comme chevalier, Association nationale de l’Ordre national du Mérite dont il est officier, Association nationale des anciens d’Indochine, Association des officiers de réserve du Val-de-Marne, entre autres.

René Blaise est né le 2 mai 1914 en Lorraine, tout un programme. Appelé sous les drapeaux pour accomplir son service militaire en 1938. Des classes brillantes lui permettent d’accéder rapidement au grade d’aspirant et alors que ses compétences le destinent à une autre vie active, il est pris dans l’engrenage de l’histoire …

080512-0342-Vincennes

Septembre 1939, alors qu’il est officier au sein d’un régiment d’artillerie de marine, il est mobilisé pour cinq longues années d’une guerre incertaine.

Novembre 42, les Américains débarquent simultanément sur les plages du Maroc et en Algérie. C’est le début d’une campagne qui, après avoir repoussé Rommel et ses chars, conduit René Blaise en Italie puis sur la terre natale pour la délivrer de l’occupant, de l’usurpateur et ce jusqu’à Strasbourg.

Dans la foulée, après que les Japonais eussent exécutés dans des conditions horribles quelques uns de nos proches en Extrême-Orient et en particulier en Indochine, le pouvoir de l’époque va estimer qu’on ne pouvait pas laisser s’installer un pouvoir communiste en Indochine pour remplacer le barbarisme Nippon.

Lieutenant, René Blaise rejoint ce nouveau théâtre d’opération, et plus particulièrement le Nord Tonkin, autour d’Hanoï, plus de trois ans durant. C’est là que le lieutenant Blaise rencontre « la sale guerre », celle qui n’a plus de règle de « chevalerie », celle des attentats aveugles, des embuscades meurtrières, celle où le supposé ennemi est partout, devant, derrière et parfois au milieu des siens.

080512-0347-Vincennes

 Dans ce contexte, René Blaise apprend l’action psychologique, lui l’artilleur qui ne savait plus où tirer, car il y en avait partout et nulle part, parfois enterré dans les tunnels. Une guerre durant laquelle le lieutenant Blaise est honoré de deux citations.

Revenu à la vie civile, titulaire d’un  beau bagage universitaire, René Blaise devient chargé de mission à la société d’études pour le développement économique et social. Les missions se succèdent : travaux sur l’établissement des comptes économiques des départements d’Outre-mer, mission en Algérie indépendante pour étudier les retombées des activités du secteur parapétrolier…

Au fil des années, René Blaise devient un véritable expert de l’industrie pétrolière où il travaillera jusqu’à la retraite en 1978, élaborant un modèle informatique , le logiciel « Moise », destiné à prévoir l’influence des chocs pétroliers sur l’économie mondiale.

Pendant tout ce temps, il n’a jamais complètement quitté l’armée. Engagé au titre du service défense, il va gravir tous les échelons jusqu’à celui de colonel, soucieux de maintenir ce qu’il est convenu d’appeler «  l’esprit de défense » au service du citoyen, de la France.

Vincennes a aussi longuement profité de ses activités associatives : longtemps membre de la commission de contrôle des opérations de vote en Val-de-Marne, président de l’amicale des officiers de réserve, secrétaire départemental sous la présidence du général Beaudonnet de la Société d’entraide de la Légion d’Honneur, trésorier national de l’Association nationale des anciens d’Indochine, président fondateur de la section départementale du Val-de-Marne, médiateur pour le Val-de-Marne, sans oublier ses activités multiples au sein de l’UNC aux côtés de présidents prestigieux de la 70e section que furent les Quinson, Pechiney, Jean-Claude Pouré. Une 70e section dont René Blaise est aujourd’hui le président d’Honneur.

En regard de cet engagement exemplaire, l’UNC a décidé de le nommer dans l’Ordre du Mérite UNC, au plus haut des cinq grades.

C’est en présence de nombreuses personnalités civiles et militaires dont Dominique Le Bideau, conseillère générale et adjointe au maire, Didier Mireur, adjoint au maire chargé de la Prévention et de la sécurité publique, des affaires juridiques et domaine, des affaires patriotiques et des relations avec les Armées, Marc Walch, conseiller municipal chargé de missions pour les Affaires patriotiques, Olivier Zang, président de la section Val-de-Marne de Association Nationale des Membres de l'Ordre national du Mérite, le Docteur Jean-Claude Martin, président du comité de Vincennes/Fontenay-sous-Bois de la Société d’Entraide de la Légion d'Honneur, qu'André Saint-Paul, président de la 70e section de l’UNC, a prononcé son disours.

René Blaise a reçu cette distinction des mains de Jean-Pierre Sagorin, chancelier de l’UNC Val-de-Marne, lui-même détenteur de la médaille d’or, avant que Laurent Lafon, conseiller régional et maire de Vincennes, lui remette le diplôme qui l’accompagne.

080512-0356-VincennesPhotos M.Guillin

Partager cet article
Repost0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 14:42

Assemblée générale départementale

AG SEMLH 2012 036 bis

Le samedi 17 mars s’est déroulée l’Assemblée générale de la Section départementale de la Société d’Entraide des membres de la Légion d’Honneur à Maisons-Alfort en présence de Michel Herbillon, député-maire. Une journée particulièrement importante puisqu’elle concernait notamment l’élection du bureau départemental pour la période 2012-2015.

Compte-tenu des candidatures arrivées dans les délais (10 janvier 2012), la liste présentée était la suivante :

Président : Jean-Paul KIEFFER (sortant)

Vice-présidents : Général Gérard DUBOURDIEU (sortant), Claude FORTIN (sortant) et Médecin Général Inspecteur Alain GUILLOREAU (sortant)

Secrétaire : Jean-Marie WAGNON (sortant)

Trésorier : Marie-France JOURDAN (sortante)

Trésorier adjoint : Colonel Jacques HUG (sortant)

Gilles PANNETIER, membre du Comité de Vincennes/Fontenay-sous-Bois, fut choisi pour être le président des opérations de vote.

AG SEMLH 2012 097 bisLes résultats furent les suivants : le nombre de votants présents 84, représentés 260. Sur les 344 bulletins de vote, il en fallait 173 pour avoir la majorité requise. Le bureau dans sa totalité fut réélu avec plus de 320 voix.

Nous félicitons toute l’équipe sortante et nous les remercions du magnifique travail de dévouement accompli déjà depuis le début de leur mandat et dans la continuité sans faille de leurs prédécesseurs.

Nous nous retrouvâmes au mess pour célébrer cette nouvelle élection.

Nous pouvons féliciter Marie-France JOURDAN, légionnaire de notre Comité de Vincennes/Fontenay-sous-Bois qui occupe maintenant les places de vice-présidente pour représenter Fontenay-sous-Bois au sein du Comité local et de Trésorier pour la section du Val-de-Marne.

AG SEMLH 2012 054 bis

Partager cet article
Repost0
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 19:05

Le Souvenir Français

IMAG0087 copie

Chaque année le Souvenir Français de Fontenay-sous-Bois honore toutes celles et ceux qui ont donné leur vie pour la France par la célébration d’une messe à laquelle a assisté le président Guy Masson. Une cérémonie animée par le Comité Catholique contre la faim et le Frat.

De nombreuses personnalités, dont les membres de la municipalité de Fontenay-sous-Bois ont assisté à la célébration avec plusieurs drapeaux d’Anciens Combattants, et celui du Comité de Vincennes/Fontenay-sous-Bois de la Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur dans le chœur de l’église.

Après l’office, les participants accompagnés des élus fontenaysiens se sont rendus au Monument aux morts pour le traditionnel dépot des gerbes.

Un verre de l’amitié fut offert par le président Guy Masson à l’issue de cette manifestation.

IMAG0094

Partager cet article
Repost0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 16:00

Assemblée générale annuelle

IMAG0079

L’assemblée générale annuelle du comité de Vincennes/Fontenay-sous-Bois de la Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur, s’est tenue le vendredi 9 mars, dans la salle Paul Rumeau de la Maison des associations de Vincennes, en présence notamment de Dominique Le Bideau, conseillère générale du Val-de-Marne et première adjointe au maire représentant Laurent Lafon, conseiller régional et maire de Vincennes, Didier Mireur, adjoint au maire chargé des affaires patriotiques, du général Beaudonnet, président d’honneur du comité départemental de la Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur du Val-de-Marne, du colonel Kieffer, président du comité départemental de la Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur du Val-de-Marne, du colonel Rabeyrolles, vice-président du comité pour Vincennes et de Marie-France Jourdan, vice-présidente du comité pour Fontenay/sous/Bois.

La séance a été ouverte par le Docteur Jean-Claude Martin, président du comité de Vincennes/Fontenay-sous-Bois de la Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur.

Le secrétaire du comité, Gilles Pannetier, a insisté sur la necessité d'adhérer a la SEMLH pour son bon fonctionnement, afin d'établir un meilleur relais et une meilleure cohésion. D'autre part, il a également entrepris le recenssement des adresses courriel de nos camarades Légionnaires, un résultat gratifiant car son nombre s’élève à près des deux tiers.

La création d’un blog spécifique à notre comité a permis depuis sa création, il y'a un an, d'informer les légionnaires et amis des activités auxquelles nous participons.

Patrick Beaudouin, député de Saint-Mandé/Vincennes/Fontenay-sous-Bois a ensuite fait un rapide exposé sur l’adoption d’une loi sur le 11 novembre. Rappelons que ce texte législatif du 28 février 2012 fixe au 11 novembre la commémoration de tous les morts pour la France. Ce texte prévoit que la journée du 11 novembre, jour anniversaire de l’armistice de 1918 et de «commémoration de la victoire et de la paix», soit aussi un jour d’hommage à l’ensemble de ceux qui sont «morts pour la France» qu’ils soient civils ou militaires, qu’ils aient péri dans des conflits actuels ou des conflits anciens.

Ce texte permet notamment de rendre hommage à tous ceux qui ont péri au cours d’opérations extérieures.

Puis, Jean-Michel Duc, détaché du département d’anthropologie de l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie Nationale, nous propose une conférence remarquable sur l’identification des morts lors du Tsunami en 2004 en Thaïlande.

La séance s’est terminée autour du verre de l’amitié offert par la municipalité de Vincennes. Pour certains d’entre nous, cette rencontre s’est prolongée au Club Foch pour le déjeuner.

Partager cet article
Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 18:20

Notre camarade René Moreau

nous a quittés…

 

Visite MoreauC’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la disparition de l’un de nos camarades, René Moreau, survenue dans sa 90e année.

Né le 1er mai 1921 à Brou  (Eure-et-Loir), il passe son enfance dans son village natal.

Devenu apprenti commis épicier après l’obtention du Brevet élémentaire, René Moreau s’engage en 1938 au 8e régiment de Cuirassiers motorisés de Saint-Germain-en-Laye.

Dès le début de la guerre, il est blessé en Belgique. Rapatrié sanitaire en France à l’hôpital de Nantes, il s’en évade à l’arrivée des Allemands afin de ne pas être fait prisonnier. Il rejoint alors la zone libre.

Il embarque à Marseille pour Gibraltar. Affecté au 8e Chasseurs d’Afrique (RCA), en août 1941, il embarque cette fois pour l’Afrique du Nord.

En septembre 1941, arrivée à Dakar, il rejoint Bamako (Soudan français). Il est alors affecté à Ségou où il passera le Noël 42.

En 1943, c’est le départ pour l’Algérie via le Maroc.

En janvier 1944, René Moreau quitte Oran pour Naples avec le CEFI (Corps Expéditionnaire Français en Italie) commandé par le général Juin.

Le 11 mai 1944, René Moreau participe à la terrible bataille de Garigliano. Moins d’un mois plus tard, le 5 juin, c’est la prise de Rome, puis la remontée par Toulon, Marseille, Lyon, Besançon, Belfort, les Vosges.

Le 27 décembre 1944, René Moreau est grièvement blessé par une grenade et doit être amputé de l’avant bras gauche. C’est l’heure de la convalescence à Brou où il rencontre Yvette, qu’il épouse en juin 1948.

Rentré en août 1946 au QG au ministère des Armées, il est nommé au grade d’adjudant en 1949.

En 1958, René Moreau est envoyé à Gabès, puis à Sétif. Juin 1960 marque la fin de son séjour en Algérie. Il quitte alors définitivement l’armée.

En 1982, il devient secrétaire général adjoint, puis secrétaire général de l’association CEFI (Corps Expéditionnaire Français en Italie), au sein de lequel il s’investissait depuis sans compter.

Fait chevalier de la Légion d’Honneur en 1972, René Moreau est promu au grade d’officier de la Légion d’Honneur en 1994. Il était aussi titulaire de la Croix de guerre, de la Croix du combattant volontaire, de la médaille militaire et de la médaille des Evadés.

Ses obsèques se dérouleront le mardi 14 février à 10h45, en l’église Notre-Dame de Vincennes.

Depuis de nombreuses années, René Moreau militait pour que le nom du maréchal Juin soit donné à une place vincennoise en hommage à ce Saint-Cyrien, sorti major de sa promotion en 1912, élevé à la dignité de maréchal de France en 1952.

Le maréchal Juin réunit toutes les qualités à la fois d’homme de terrain et de stratège. Il était l’un des seuls officiers généraux à tutoyer le général de Gaulle, dont il était camarade de promotion.

Membre de l’Académie des Sciences coloniales, le maréchal Juin fut élu à l’Académie française le 20 novembre 1952 et disparut le 27 janvier 1967.

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 17:56

Réunion de l’AOR94/AORRV

 

210112-0596-AORRV 

Présidée par le colonel Philippe Martin, l’Association interarmées des officiers de réserve et des réservistes du Val-de-Marne/Amicale des officiers de réserve de la région de Vincennes (AOR94/AORRV) organisait samedi 14 janvier, son traditionnel repas de début d’année dans le cadre du fort de Nogent-sur-Marne.

Une réunion conviviale à laquelle assistait notamment le Docteur Jean-Claude Martin, Président du comité Vincennes/Fontenay-sous-Bois de la Société d'Entraide des Membres de la Légion d'Honneur, cadre de réserve du Service de Santé des Armées.

Rappelons que l’Amicale s’est fixée pour objectif de proposer régulièrement des conférences, des rendez-vous culturels et familiaux, des voyages d'études permettant de resserrer toujours un peu plus le lien entre la Nation et son Armée.

Photo Guillin

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 19:16

bonne année

 

Le Docteur Jean-Claude Martin

Président du comité Vincennes/Fontenay-sous-Bois

de la Société d'Entraide des Membres de la Légion d'Honneur,

 

et l'ensemble des membres du bureau

 

vous adressent leurs meilleurs vœux

pour l'année 2012.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 09:07

Jean Renoux nous a quittés…

JeanC’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la disparition, samedi 17 décembre en Alsace, à l’âge de 89 ans, de notre camarade Jean Renoux.

Français Libre, Médaillé Militaire, chevalier de la Légion d’Honneur, Jean Renoux s’illustrait par un parcours magnifique. Ancien de la 1ère DFL (Division de la France Libre), il avait été décoré par le Général de Gaulle.

Ses obsèques auront lieu également en Alsace où sa famille possède un caveau et où il rejoindra son épouse décédée il y a un an et demi seulement.

photo Manuel Guillin

Partager cet article
Repost0

Présentation

La Société des Membres de la Légion d'Honneur est une association régie par la loi 1901, elle rassemble des membres de la Légion d'Honneur, c'est-à-dire des hommes et des femmes responsables, solidaires, ayant en commun un double souci :  

- Concourir au prestige de l'ordre national de la Légion d'Honneur partout où ils peuvent exercer leur action,  

- S'entraider mutuellement par une action de proximité permettant de déceler les adhérents se trouvant dans le besoin.

Présente sur tout le territoire national et à l'étranger, avec une structure territoriale en sections et comités, riche de 55 000 adhérents, la SMLH est devenue le corps vivant de la Légion d'Honneur.

Elle est la seule association regroupant des décorés de la Légion d'Honneur reconnue d'utilité publique.

Recherche

Composition du bureau

Président : Docteur Jean-Claude Martin

Vice-présidents : Philippe Fleury, Docteur Marie-France Jourdan et Robert Perron

Secrétaire : Gilles Pannetier

Secrétaire adjoint : Denise Paulin

Trésorier : Léo Jégard

Trésorier-adjoint : Monique Millot-Pernin

Articles Récents

Liens