Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 11:41

Robert Perron,

nouveau chevalier de la Légion d'Honneur

Deco Perron

Lundi 9 juillet, à 18h30, le préfet Rémy Enfrun, Directeur général de l'Office national des Anciens combattants et Victimes de Guerre, a remis les insignes de Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur à Robert Perron, président d’Honneur de l’Association des fils et filles des morts pour la France d’Ile-de-France, président de la section du Val-de-Marne, à l’occasion d’une amicale cérémonie organisée à la salle des mariages de l’Hôtel de Ville de Saint-Mandé, en présence notamment de Patrick Beaudouin, maire de Saint-Mandé, Dominique Le Bideau, conseillère générale et première adjointe au maire de Vincennes, du colonnel Jean-Paul Kieffer, président de la Société des Membres de la Légion d'Honneur de la section du Val-de-Marne, de Jacques Guimezanes, Président du comité de Saint-Mandé de la Société des Membres de la Légion d'Honneur et du Docteur Jean-Claude Martin, président du comité de Vincennes/Fontenay-sous-Bois de la Société des Membres de la Légion d’Honneur.

Robert Perron, orphelin de guerre et pupille de la Nation à la suite du décès de son père «mort pour la France» le 30 octobre 1939 à Limbourg (Allemagne), a été appelé sous les drapeaux le 1er janvier 1957 à la Base Aérienne de Cambrai (12e Escadre de Chasse) avant d’être affecté le 7 avril 1957 à la Base aérienne de Chartres pour y effectuer son stage d’infirmier militaire puis d’être nommé en juin 1957 comme responsable du laboratoire à la Base aérienne de Persan-Beaumont.

En raison de la Guerre d’Algérie, Robert Perron est détaché dans l’Armée de Terre dans les Forces Françaises en Allemagne le 22 février 1958 où il rejoint le 13e Régiment de Tirailleurs Algériens comme secrétaire médical du Médecin- Commandant Cornichet, médecin-chef du Régiment, jusqu’à sa démobilisation le 23 mars 1959.

Au plan professionnel, Robert Perron a débuté sa carrière au Service des Parcs et Jardins de la préfecture de la Seine avant de rejoindre la direction du port de Paris-Gennevilliers.

Il poursuit sa carrière à la direction de la Voirie comme chargé des Travaux neufs et de l’entretien des bâtiments de ce service, puis à la direction de la Propreté comme chef de la subdivision d’études et travaux des locaux, au poste d’Ingénieur TP.    

En janvier 1993, il rejoint la direction de l’Agence des Grandes Opérations comme adjoint à l’ingénieur en chef, où il pilote l’aménagement de l’avenue des Champs-Élysées.

Le 1er octobre 2001, atteint par la limite d’âge, Robert Perron prend sa retraite.

Militant engagé de la cause associative, Robert Perron assume diverses responsabilités au sein du Club Sportif de Noisy-le-Grand dont il est l’un des membres fondateurs de la section natation et membre du Comité directeur. Il va surtout s’engager bénévolement au service de la Fédération Nationale des fils des «Morts pour la France» dont il est élu membre du Conseil d’administration de la section de Paris et Région Parisienne en 1976.

En 1977, il se voit nommer Vice-président chargé de la préparation du congrès du Cinquantenaire et rapporteur de la Commission de la Défense des Droits.

L’année suivante, Robert Perron est élu Secrétaire général adjoint de la Fédération Nationale.

En 1982, il est élu président de la section de Paris et Région Parisienne puis président de la section de Seine-Saint-Denis deux ans plus tard.

En 1996, Robert Perron devient président de la section du Val-de-Marne avant d’être élu président de l’Association des Fils et Filles des Morts pour la France d’Ile-de-France-Paris «Les Fils des Tués» en 2004.

En 2009, pour des raisons de santé, il doit céder son poste de président mais le Conseil d’administration le nomme à l’unanimité président d’Honneur de l’association.

Par ailleurs, Robert Perron siège depuis le 3 avril 1997 au sein du comité départemental de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre du Val-de-Marne dont il est membre de la Commission d’action sociale et de la Commission mémoire.

A noter encore que Robert Perron est délégué pour la Ville de Vincennes de l’Ordre National du Mérite, membre du Conseil d’administration du Souvenir Français-Comité de Vincennes et membre du conseil municipal des seniors de la Ville de Vincennes.

Robert Perron est chevalier dans l'Ordre National du Mérite, chevalier dans l'Ordre du Mérite Agricole, médaille d'Honneur Régionale, Départementale et Communale "Echelon or" et médaille d’Argent de la Jeunesse et des Sports.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

La Société des Membres de la Légion d'Honneur est une association régie par la loi 1901, elle rassemble des membres de la Légion d'Honneur, c'est-à-dire des hommes et des femmes responsables, solidaires, ayant en commun un double souci :  

- Concourir au prestige de l'ordre national de la Légion d'Honneur partout où ils peuvent exercer leur action,  

- S'entraider mutuellement par une action de proximité permettant de déceler les adhérents se trouvant dans le besoin.

Présente sur tout le territoire national et à l'étranger, avec une structure territoriale en sections et comités, riche de 55 000 adhérents, la SMLH est devenue le corps vivant de la Légion d'Honneur.

Elle est la seule association regroupant des décorés de la Légion d'Honneur reconnue d'utilité publique.

Recherche

Composition du bureau

Président : Docteur Jean-Claude Martin

Vice-présidents : Philippe Fleury, Docteur Marie-France Jourdan et Robert Perron

Secrétaire : Gilles Pannetier

Secrétaire adjoint : Denise Paulin

Trésorier : Léo Jégard

Trésorier-adjoint : Monique Millot-Pernin

Articles Récents

Liens